Bienvenue sur le Forum de l'UNAFTC

Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens
Nous sommes le Mer Nov 14, 2018 8:34 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Jeu Nov 06, 2008 11:31 pm 
Hors ligne
Administrateur

Inscription: Lun Oct 30, 2006 9:52 am
Messages: 956
Localisation: (92)
Bonsoir,
j'aimerais vous infomer d'un Colloque qui se déroulera vendredi prochain, 14 novembre, à Pierrefitte (93), au FAM de l'Alisier ; le sujet est passionnant et nous concerne, à priori, tous : "Peut-on vivre sa sexualité aprés un traumatisme crânien ou une autre lésion cérébrale acquise"

Je rajoute que cette info figure sur le site de l'Association (http://www.traumacranien.org), mais je ne suis pas sûr que beaucoup d'entre nous (Membres ou non, d'ailleurs) aient le réflexe d'aller le consulter ! Alors je vous laisse le lien : http://www.traumacranien.org/index.php?option=com_content&view=article&id=100:journee-sur-la-sexualite-au-fam-de-lalisier&catid=42:colloques&Itemid=59

Et je finis juste en précisant que, après avoir rencontré aujourd'hui Monsieur Zucco et Madame Tazopoulou, jen epeux que vous inviter à venir assister à cette journée ; où il y aura des tamoignages, des discussions, une place importante laissée aux questions, etc.

NB : alors, c'est décidé, j'y serai ! et prendrai des notes pour vous faire un Compte-Rendu en bonne et dûe forme !
...uniquement pour celles et ceux qui seront dans l'impossibilité de venir, bien entendu ! :?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Nov 06, 2008 11:39 pm 
Hors ligne
Administrateur

Inscription: Lun Oct 30, 2006 9:52 am
Messages: 956
Localisation: (92)
j'ai oublié de préciser qu'on m'a demandé de témoigner de mon expérience de vie de famille (nombreuse, a dit Yann ! :wink: )
Je sais que nous sommes plusieurs sur ce Forum à avoir la chance de pouvoir mener une vie de famille ! Je suis preneur de vos messages, pour (si vous êtes d'accord) étayer ma présentation ... ; ou peut-être plutôt pour permettre aux organisateurs de lire vos messages avant la date fatidique et donc de compléter leurs "retours d'expériences" !

Par avance, MERCI pour vos contributions !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Nov 07, 2008 7:42 am 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: Mer Nov 22, 2006 9:01 am
Messages: 248
Localisation: bourgogne
cela pose évidemment le problème : "a-t'on le droit et la possibilité de vivre sa sexualité quand on vit en institution ? "

_________________
tant qu'il y a de la vie...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Nov 08, 2008 7:32 pm 
Hors ligne
Administrateur

Inscription: Lun Oct 30, 2006 9:52 am
Messages: 956
Localisation: (92)
Bonsoir Doumé !
ta question est intéressante, mais elle ne recouvre pas exactement le thème du Colloque de vendredi prochain !
...ceci étant, en "préparant mon intervention", j'ai aussi cherché à me documenter sur le sujet "la sexualité des personnes blessées" ; et j'ai trouvé plusieurs documents qui apportent une réflexion sur ce sujet. Si tu veux, je mettrai les coordonnées en ligne très bientôt
Bonne soirée et bon (grand !?) week-end
Charles :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Nov 16, 2008 4:02 pm 
Hors ligne
Administrateur

Inscription: Lun Oct 30, 2006 9:52 am
Messages: 956
Localisation: (92)
Bonjour,
je voudrais déjà présenter mes excuses sincères à Doumé (à qui j'avais écrit un peu vite que le sujet "vivre sa sexualité en institution" était un peu 'hors-cadre' !) ; désolé, Doumé, car, effectivement, les nombreux témoignages apportés et visionnés ont majoritairement tournés autour de cette question.
Nous avons pu entendre quelques "histoires heureuses" ; où peut-être devrais-je écrire : histoires difiiciles avec un dénouement heureux ! Mais c'est vrai aussi que nous avons vu (en vidéo) de nombreux témoignages de personnes ayant tout perdu, au niveau social, familial et affectif ! et ne parvenant pas à reconstruire, à se reconstruire ...

Je tâche de vous faire passer mes notes d'ici quelques jours ; mais pour le moment, je suis aussi attendu à la maison :? (rien de grave :wink: ), après une matinée où je suis allé courir (en poussant un fauteuil ; encore une expérience fabuleuse, formidable ! cf : http://temoignages.traumacranien.org/viewtopic.php?t=404&start=30)

A très vite ; ou plutôt, à bientôt ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Nov 20, 2008 2:14 pm 
Hors ligne
Administrateur

Inscription: Lun Oct 30, 2006 9:52 am
Messages: 956
Localisation: (92)
Voilà enfin les nots que j'ai prises (rien d'officiel, je tiens à le préciser !) :

Tout d’abord, Maître Emeric Guillermou, avocat spécialisé dans les lésions neurologiques, et Président de l’UNAFTC (Union Nationale des Associations des Familles des TC), a abordé le sujet « Ethique et Prévention » : L’éthique, c’est de redonner de la liberté ; la prévention, c’est d’éviter que cela soit dommageable. Ainsi, pour la personne blessée, la question éthique passerait par le fait de lui restituer sa capacité à avoir une relation sexuelle. Cependant, la sexualité passe par le désir ; et si je ne suis pas désiré, tout ceci n’est que virtuel ! Et la marginalisation affective et sexuelle aggrave le Handicap ; d’ailleurs, un regard dit ‘éthique’ peut aussi être un emprisonnement dommageable. Il vaut mieux être reconnu davantage comme ‘semblable’ que comme ‘différent’ ; car la compassion est-elle sexuellement compatible ?

Puis Eva Tazopoulou, Psychologue au Foyer d’Accueil Médicalisé de L’Alisier (Pierrefitte, 93) a fait part de quelques réflexions cliniques sur la sexualité des TC : souvent, la personne handicapée ne veut pas être en couple avec une autre personne handicapée comme elle ; elle a du mal à accepter sa nouvelle situation, à faire le travail de deuil, et cherche davantage un partenaire valide, qui puisse la protéger. L’objectif étant de se retrouver comme elle était avant …
Parfois, la sexualité s’exprime à travers la production artistique ou l’investigation intellectuelle ; ou par le manque de désir, le désintérêt : l’image de soi est négative, et se traduit par un manque d’initiative, une passivité) ; ou bien il y a une désinhibition sexuelle, des pulsions fréquentes, un besoin de satisfaction permanente, un comportement compulsif, avec le besoin de toucher (et les atteintes cognitives (troubles d’auto-critique) empêchent la censure de ce type de comportement).
Pour conclure , Madame Tazopoulou a cité ces deux phrases : « le handicap que j’ai eu a blessé mon corps, mais a renforcé mon cœur ! » et « je suis handicapé physiquement, mais pas sentimentalement ! ».

Ensuite, le Professeur Truelle (Hopital R. Poincaré, Garches) a apporté quelques réflexions sur le Traumatisme Crânien et les Traumatisés Crâniens :
- avant l’appareil génital, le sexe commence par le cerveau ;
- la majorité des TC est touchée par l’apathie et non par la désinhibition ;
...ceci étant dit, les deux tendances peuvent cohabiter !
- les TC sont extrêmement sensibles au regards des autres ; ils reconstruisent leur identité à travers le regard de l’autre, qui leur rappelle (souvent) ce que signifie « vivre avec un handicap ! »
- on note un défaut de contrôle émotionnel
- anxiété et dépression sont des conséquences habituelles dues à un TC
- les divorces et séparations sont multipliées par trois à cinq pour les TC ; 58% des séparations ont lieu dans les 5 ans ; et 55% des divorces, dans les 6 ans.
- 36 à 54% ont des troubles sexuels ; il y a d’ailleurs une fréquence élevée de TC dans les délinquants sexuels ; ...mais les agressions sexuelles restent rares, et sont plus souvent associées à la prise d’alcool.
- on note enfin des troubles de la perception des intentions d’autrui

Enfin, Maître Guillermou a présenté le point de vue du juriste :
- l’Article 459 dit que «on a le droit de choisir tout ce qui concerne sa vie personnelle, même si on est sous tutelle ou curatelle»
- l’Article L1110-4 du Code de la Santé Publique stipule que « toute personne, prise en charge par un établissement, a droit au respect de sa vie privée »
- de même, l’Article L110-2 de la Convention Internationale de Mars 2007 indique que « la personne malade a droit au respect de sa liberté et de ses libres choix »
…mais, en miroir, il y a la responsabilité professionnelle et médicale !
En fait, le Code Pénal donne une réponse, et le Code Civil en donne une autre ;
et la Convention Européenne, encore une autre !
Et, parfois, un même texte prend les deux positions : l’Article L311-3 indique que « l’exercie des droits et libertés individuels est garanti à toute personne prise en charge par un établissement » ; mais, plus loi, l’Article L311-7 précise que « il y a des règles à respecter »

Il ya donc eu aussi plusieurs témoignages : des personnes blessées expliquant leur difficulté à vivre une dimension affective, des parents confrontés à la question "comment permettre à ma fille de connaître une vie affective (voire sexuelle) responsable ?"

Il y avait un public nombreux, parmi lequel étaient plusieurs Directeurs de FAM, des représentants des AFTC de Province, etc ; tout cela a donné lieu à un débat fort riche ... ! Je me souviens entre autre de ce couple ayant exprimé le désir de vivre en couple au sein du Foyer ; cela a posé pas mal de problèmes au départ : s'assurer que les deux personnes étaient bien consentantes, et qu'il ne s'agissait pas d'une aventure passagère ! ; puis en informer le personnel médical, pour qu'ils puissent disposer d'un lit double ... ; finalement, ça a été fait, et ça se passe bien ! Mais si chacun demande le même traitement, et/ou change de partenaire régulièrement, cela devient ingérable, impossible !

Félicitations à l'équipe de l'Alisier pour ce Colloque, très bien préparé, qui a permis de mesurer l'importance de la prise en compte effective de cette thèmatique, tant pour les personnes blessées que pour leurs proches !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com